Syrien - Mythos einer "friedlichen Revolution" / Leader of the Green Committees Movement Addresses the World / Krieg gegen Libyen / Fact: Giant crime against Libya / US-Regime-Change Kampagne gegen Syrien / Al Jazeera / Tunisia’s “jasmine revolution”

Es gibt nur ein Gutes, das ist Wissen. Es gibt nur ein Übel, das ist Unwissenheit.
  Sokrates
 28.02.20 14:15                      Postkasten |  Datenschutz |  Impressum 

Suche


Archiv

Zum Archiv von Net News Global hier klicken

Themen - Kategorie (diesen Monat/24h)

Verantwortlicher

Marcel

Gründer & Konzept

Udo Schreiber

Moderatoren

Alfred

Free Will

Folker

Heiner

HeKaTe

Jochen

Montag

Peter

Robert Seib

siouxie

Ulla

Design & Code

created by

©webbuilders.de

20.01.2020
23:42 [Press TV] (F)
Aïn al-Asad : les troupes otaniennes pourraient être visées par l`Iran si...
Entre l`Allemagne d`avant et d`après la visite de la ministre Annegret Kramp-Karrenbauer en Irak, il y a une certaine différence : alors que Berlin justifiait il y a deux semaines le honteux assassinat du commandant en chef de la Force Qods par l`État terroriste américain, son ministre des A.E., Heiko Maas reproche ce dimanche lors d`un entretien accordé à Bild Zeitung "l`approche américaine envers l`Iran" en soulignant que " la menace et l`agression militaire n`apporteront rien" : "Nous voulons empêcher un embrasement généralisé au Moyen-Orient. L`Union européenne devra se référer à la diplomatie au lieu des tensions".
16.01.2020
17:24 [Orient XXI] (F)
Golfe. La Chine s’accommode du parapluie américain
Les États-Unis sont-ils en train de se retirer du Proche-Orient ? Quoiqu’il en soit, la Chine, qui a participé pour la première fois en décembre 2019 à des exercices navals avec la Russie et l’Iran dans la région ne semble pas pour autant prête à prendre la relève, préférant un multilatéralisme renouvelé sous l’égide de Washington. Analyse.
13.01.2020
19:30 [Strategika 51] (F)
`Iran confirme son rang de puissance balistique mais devra assurer la cohésion de sa stratégie face à une guerre hybride par l`exploitation de la colère d`une partie de sa population et l`ingénierie sociale
La riposte iranienne à l’assassinat ciblé du général major Qassem Sulaïmani et du commandant en second irakien des unités de la mobilisation populaires à Baghdad a consisté en un tir de barrage de missiles balistiques Sol-Sol sur deux bases US (et non irakiennes comme ce fut rapporté par les médias) dans la province d’Al-Anbar (Irak occidental) et sur la zone semi-autonome du Kurdistan irakien (Nord). La probabilité d’erreur circulaire des missiles iraniens n’excédait pas 2 ou 3 mètres et aucun des missiles iraniens n’a été intercepté par les défenses antimissiles US en Irak. Ce fait révèle la redoutable efficacité des missiles balistiques iraniens et le fait que Téhéran aurait averti le pouvoir corrompu et pro-US de Baghdad avant les frappes ne change rien à cette donne essentielle.
19:26 [Sputnik news] (F)
Attaque iranienne sur des bases US: prévenus, les soldats se sont réfugiés dans un bunker – photos
Les troupes américaines qui occupaient la base d’Al-Asad en Irak étaient au courant de l’attaque iranienne imminente du 8 janvier, ce qui leur a permis de se réfugier dans un bunker plus de deux heures avant que les missiles ne touchent le site, raconte CNN, dévoilant des photos de leur abri.
11.01.2020
9:34 [Sputnik news] (F)
Téhéran reconnaît avoir abattu l`avion ukrainien «par erreur»
L`avion d`Ukraine International Airlines a été abattu de manière accidentelle par l’armée iranienne, a déclaré cette dernière ce 11 janvier dans un communiqué publié par l`agence officielle Irna. Une «erreur humaine» en est à l’origine.
10.01.2020
22:19 [Press TV] (F)
Troupes étrangères en Irak: qui reste?
En dépit de la vague de sortie des troupes étrangères de l’Irak, Paris persiste et signe ; une source gouvernementale française a déclaré mardi à l’AFP que la France n’avait « pas l’intention » de retirer ses militaires actuellement stationnés en Irak pour des missions de formation. La France, membre de la coalition internationale dirigée par Washington, compte quelque 200 militaires en Irak, dont 160 sont affectés à la formation de l’armée irakienne.
08.01.2020
22:41 [Réseau Voltaire] (F)
Quelle est la vraie menace nucléaire au Moyen-Orient ?
L’annonce par l’Iran de son retrait de l’accord nucléaire 5+1 (JCPoA) en rétorsion de l’assassinat du général Qassem Soleimani ne changera rien puisque les États-Unis s’en sont déjà retirés. Il est beaucoup plus préoccupant qu’Israël détienne un arsenal nucléaire, bien réel lui, et soit tenté de l’utiliser en cas de retrait des troupes US du Moyen-Orient.
22:33 [Sputnik news] (F)
Plusieurs roquettes tirées sur des bases US en Irak, l`Iran revendique les frappes - vidéos
Dans la nuit du 7 au 8 janvier, deux bases abritant des militaires américains en Irak ont été visées par des roquettes, attaques que la partie iranienne n’a pas tardé à revendiquer. Le Pentagone a confirmé les frappes, précisant que plus de 12 missiles balistiques avaient visé des sites abritant des militaires américains et ceux de la coalition.
07.01.2020
22:38 [News Front] (F)
Les forces américaines face à l’expulsion de l’Irak
L’armée américaine risque son deuxième retrait forcé d’Irak en une décennie, après le vote dimanche du Parlement irakien pour réclamer son expulsion du pays, choqué par l’assassinat à Bagdad du puissant général iranien Qassem Soleimani.
06.01.2020
20:33 [Decryptnewsonline] (F)
Qui est le successeur de Qassem Soleimani ?
Pour succéder à Soleimani, le guide suprême de la Révolution, l`ayatollah Ali Khamenei, a nommé son adjoint depuis plus de vingt ans, le général Esmail Ghaani, précisant que la feuille de route de la Force al-Qods en charge des opérations extérieures de l`Iran ne changeait en rien. « Après le martyr du glorieux général Qassem Soleimani, je nomme le brigadier général Esmaïl Qaani commandant de la force al-Qods » des Gardiens de la Révolution, a déclaré Ali Khamenei dans un communiqué publié sur son site officiel.
20:20 [SOTT] (F)
Tous les projecteurs de l`actualité, au Proche et Moyen-Orient, sont orientés sur l`assassinat du général Souleymani, même si celui du Chef-Adjoint des Hachd el Chaabi ainsi que d`autres officiers supérieurs irakiens sont cités de temps en temps en arrière plan. Les Hachd el Chaabi ont été créés suite à l`appel de l`ayatollah Sistani face à la déferlante Daech qui avait réussi d`une part à conqué
Tous les projecteurs de l`actualité, au Proche et Moyen-Orient, sont orientés sur l`assassinat du général Souleymani, même si celui du Chef-Adjoint des Hachd el Chaabi ainsi que d`autres officiers supérieurs irakiens sont cités de temps en temps en arrière plan. Les Hachd el Chaabi ont été créés suite à l`appel de l`ayatollah Sistani face à la déferlante Daech qui avait réussi d`une part à conquérir une très grande partie de l`Irak et menacer directement la capitale Bagdad, d`autre part à provoquer la quasi dislocation de l`armée irakienne pourtant entraînée et équipée par les États-Unis.
0:33 [Strategika 51] (F)
Iran: le Guide suprême de la Révolution présente les condoléances de la nation iranienne à la famille du Général-major Sulaimani, décrète trois jours de deuil national et promet des représailles appropriées
Contrairement à la version officielle « divulguée » par Politico, Les services spéciaux israéliens ont joué un rôle primordial dans les assassinats ciblés de Baghdad. Les forces de la mobilisation populaire ainsi que les services de sécurité en Irak sont infiltrés à tous les niveaux par des agents israéliens et la balise de traque GPS aurait été fournie par un agent du Mossad à un garde du corps du commandant en second du Hachd Al-Chaabi, ce qui aurait grandement facilité le ciblage.
05.01.2020
23:54 [Thomaldrin] (F)
« Déni plausible » et 3 ème Guerre Mondiale
Hier, Vendredi 3 janvier 2020, les américains ont commis un assassinat sur le territoire irakien. Ils avaient déjà commis un massacre quelques jours plus tôt en bombardant les hommes des milices irakiennes pourtant intégrées dans l’armée irakienne.
02.01.2020
19:08 [L`Expression] (F)
Alors que la violence a cessé à Bagdad - C’est l’escalade entre Téhéran et Washington
Les manifestants irakiens pro-Iran ont démonté les tentes de leur campement et commencé à se retirer hier, des abords de l’ambassade des Etats-Unis à Bagdad, sur ordre des paramilitaires du Hachd al-Chaabi, au lendemain d’une attaque inédite contre la chancellerie. Si la violence a cessé à Bagdad, l’escalade entre l’Iran et les Etats-Unis, pays ennemis mais tous deux puissances agissantes en Irak, se poursuit: après la menace du président Donald Trump de faire payer le «prix fort» à l’Iran, accusé d’avoir «orchestré» l’attaque de son ambassade mardi, Téhéran a convoqué le représentant de la Suisse chargée des intérêts américains en République islamique.
19:05 [Sputnik news] (F)
Troubles à Bagdad: près de 4.000 soldats US pourraient arriver au Proche-Orient
Quelque 4.000 parachutistes de la 82e division aéroportée de l’Armée américaine peuvent être déployés au Koweït d’ici quatre jours, a déclaré la chaîne de télévision américaine Fox News, qui se réfère à trois sources au Pentagone.Selon la chaîne, la brigade de déploiement rapide (DRB) de cette division a reçu l`ordre de se préparer à un éventuel déploiement dans les jours à venir après que des centaines de personnes ont tenté de prendre d`assaut l`ambassade américaine à Bagdad mardi 31 décembre.
19:03 [Press TV] (F)
Irak : après l’ambassade US, les combattants des Hachd passeront-ils à l’action armée?
17 ans après la « libération » de l’Irak et de renversement du régime de Saddam Hussein, au prix de la mort de 4 000 soldats américains, et avec 33 000 blessés dans leurs rangs, et dépensant 6 trillions de dollars, voici maintenant la superpuissance américaine qui revient à la case départ et ne peut pas protéger son ambassade à Bagdad, qui est considérée comme la plus grande du monde.
31.12.2019
17:35 [Press TV] (F)
Irak: le massacre des Hachd, une réponse à l`attaque contre K1?
Depuis quelques heures, les troupes US dans la région en général et en Irak en particulier ont renoué avec ce que les psychothérapeutes du Pentagone décrivent comme étant " le syndrome du cercueil". En effet, cette composante des Hachd al-Chaabi, Kataeb Hezbollah, dont les deux bases syriennes ont été sauvagement bombardées par les États-Unis d`Amérique à Abou-Kamal, à Deir ez-Zor compte des combattants qui font partie de ceux qui se sont battus dès 2003 contre l`invasion puis l`occupation américaine et qui ont fait porter à 4000 le nombre des G`Is et Marines tués quand en 2008 le Pentagone a fait un premier bilan, en prélude au retrait US quelque 2 ans plus tard.
30.12.2019
9:51 [Press TV] (F)
Les USA frappent les Hachd et s’exposent
« Si les États-Unis croient pouvoir tuer les Irakiens sur leur propre sol puis le revendiquer sans ambages, ils se trompent », a affirmé ce dimanche soir une source proche de la Résistance irakienne dont trois bases viennent d’être prises pour cible des missiles américains. En prenant pour cible les forces armées irakiennes alors même que celles-ci sont en opération contre Daech à al-Anbar, à Ninive, à Salaheddine et à Diyala, les États- Unis ont, à vrai dire, rompu le pacte militaire qu’ils ont imposé à l’Irak en 2010. À partir de ce dimanche soir, les troupes US ne sont plus à l’abri et elles le savent, eux qui tremblotent dans leurs QG barricadés.
10.12.2019
11:24 [Réseau International] (F)
Internet comme arme de guerre ? Pourquoi l’Iran a coupé le net pour mettre fin à la violence
L’Iran a subi une vague de violence qui a détruit 730 banques, 70 stations-service, 140 bâtiments gouvernementaux et plus de 50 bases des forces de sécurité. La violence a pris fin lorsque le gouvernement a coupé l’Internet et les réseaux sans fil. Des clés pour comprendre pourquoi une stratégie largement critiquée par ses ennemis a fonctionné. « La technologie mettra à la disposition des dirigeants des grandes nations un large éventail de techniques pour mener des guerres secrètes, qui ne nécessiteront qu’un minimum de forces de sécurité sur le terrain ». Zbigniew Brzezinski, « Entre deux âges : le rôle des États-Unis à l’ère technotronique ». 1970
05.12.2019
14:04 [Press TV] (F)
Ingérences US en Irak – Les cercueils des soldats américains seront-ils rapatriés ?
Mardi dans la nuit, cinq missiles ont été tirés contre la plus grande base des forces américaines en Irak, Ain al-Asad. Le plus grand black out a été maintenu sur cet incident qu’aucun groupe n’a revendiqué. Pourtant tous les yeux sont tournés vers la Résistance irakienne, cible première des efforts de déstabilisation des États-Unis depuis le premier octobre. Alors que les provinces de Salaheddine, de Diayala, de Mossoul ont été ces derniers jours la cible des attaques des cellules « ressuscitées de Daech » que pilotent les forces américaines, jusqu’où ira la patience stratégique des Hachd dont l’Amérique demande ni plus ni moins la dissolution ?
0:14 [Observateur continental] (F)
L’Iran: une priorité en matière de déstabilisation pour les USA
Après avoir raté les missions de faire tomber les gouvernements légitimes de Syrie et du Venezuela, et d’avoir pour le moment réussi à contribuer au coup d’Etat en Bolivie, c’est au tour de l’autre «os dans la gorge» de l’establishment étasunien de ressentir la tentative de déstabilisation – en l’occurrence l’Iran. Le tout avec l’assistance d’Israël et de l’Arabie saoudite.
21 Einträge
Sie wollen Ihre Artikel / Videos / Reportagen über Net News Global weiterverbreiten? Nutzen Sie unseren Postkasten.
You want to spread your news, videos or articles? Submit them!