Syrien - Mythos einer "friedlichen Revolution" / Leader of the Green Committees Movement Addresses the World / Krieg gegen Libyen / Fact: Giant crime against Libya / US-Regime-Change Kampagne gegen Syrien / Al Jazeera / Tunisia’s “jasmine revolution”

Je planmäßiger die Menschen vorgehen, desto wirksamer vermag sie der Zufall treffen.
   Friedrich Dürrenmatt
 07.12.19 19:53                      Postkasten |  Datenschutz |  Impressum 

Suche


Archiv

Zum Archiv von Net News Global hier klicken

Themen - Kategorie (diesen Monat/24h)

Verantwortlicher

Marcel

Gründer & Konzept

Udo Schreiber

Moderatoren

Alfred

Free Will

Folker

Heiner

HeKaTe

Jochen

Montag

Peter

Robert Seib

siouxie

Ulla

Design & Code

created by

©webbuilders.de

04.12.2019
0:01 [Pars Today] (F)
Syrie: Ankara s`est-il fait avoir?
Chaque jour qui passe, la portion dont la Turquie veut s`accaparer dans le Nord-est irakien se rétrécit comme une peau de chagrin. Alors qu`Ankara ne peut rien faire contre une Russie avec qui il a signé des contrats militaires d`une extrême importance, allant même jusqu`à tester ses batteries de missiles S-400 made in Russia, sur le terrain turc et contribuer en employant même des F-16 américains comme des cibles, la présence militaire russe continue de servir de tremplin à l`armée syrienne pour que celle-ci consolide son retour et sa présence sur les frontières avec la Turquie.
02.12.2019
22:55 [Sputnik news] (F)
Des militaires turcs tués dans une explosion en Syrie
Une explosion dans la ville de Tell Halaf, située dans le nord du gouvernorat syrien d’Hassaké, à moins d’un kilomètre de la frontière turque, a fait des morts et des blessés parmi les militaires turcs, selon l’agence d’information syrienne SANA.
01.12.2019
22:55 [Press TV] (F)
1ère frappe anti-US de l`armée syrienne : qui a vendu la mèche?
Le Nord syrien est-il sur le point de se transformer en un véritable enfer pour la Turquie? Visiblement oui. Alors que des attentats se multiplient dans le nord et nord-est syrien et qu`on parle surtout d`un étau "syro-russe" qui se resserre autour des forces turques et leurs mercenaires à Idlib, on fait part d`une "bonne coopération" entre les Kurdes d`une part et l`armée syrienne et la Russie de l`autre, une configuration de force qui ne plaît ni à la Turquie, ni aux Américains et encore moins à l`OTAN. Cette "tentative de récupération US" faite par Mike Pence à Erbil la semaine dernière devrait se comprendre dans ce sens.
20.11.2019
17:52 [Réseau Voltaire] (F)
L’Italie dans la Coalition « antiterroriste »
La Coalition antiterroriste s’est réunie, le 14 novembre 2019, à Washington, à la demande expresse de la France, dépassée par le revirement US en Syrie. Cette réunion n’a rien changé au jeu des États-Unis et de leurs alliés, mais elle a permis au secrétaire d’État Mike Pompeo de remettre les Français à leur place de simples exécutants. C’est aussi une occasion pour Manlio Dinucci de faire le point sur les exploits de cette Coalition.
18.11.2019
23:10 [Press TV] (F)
Les S-400 russes vont tonner contre les F-16 US en Syrie?
Après ses récents entretiens à la Maison-Blanche avec son homologue turc, le président américain a affirmé sans honte que le redéploiement de troupes US à l’est de la Syrie s`explique par le pétrole. Ce qui veut dire que les USA ne veulent pas quitter la Syrie. Que faire pour les expulser? Avec l’aide des Russes, les Syriens semblent avoir l’intention de changer leur tactique de guerre face aux Américains dans l’objectif de reprendre des zones pétrolifères aux forces d’occupation américaines. Peut-on lire à la première ligne de la note rédigée par Abdel Bari al-Atwan, pour l`édition du 15 novembre du journal en ligne Rai al-Youm.
22:10 [L`Expression] (F)
El Assad évoque la situation des Kurdes de Syrie Les Etats-Unis «s’efforcent de faire obstacle» aux négociations
«J’affirme que la plupart des Kurdes sont des patriotes qui soutiennent leur pays et le peuple syrien comme tout autre groupe, mais certains de ces groupes, qu’ils soient Kurdes, arabes ou peut-être autres, agissent conformément aux instructions des Américains, mais le dialogue avec eux ne s’arrête pas», a affirmé Bachar el-Assad dans une interview à l’agence Sputnik et à la chaîne de télévision Rossiya 24.» à présent, et après que l’armée syrienne est revenue, nous établissons un dialogue pour les convaincre que la stabilité sera instaurée quand nous respecterons tous la Constitution syrienne, car cette Constitution exprime la volonté du peuple», a-t-il poursuivi.»Il y aura la stabilité quand l’armée syrienne reprendra le contrôle, et que les institutions de l’état syrien seront aussi de retour, ces institutions qui agissent dans le cadre de la Constitution et expriment la volonté du peuple», a indiqué le président syrien.
12.11.2019
19:34 [Donbass Insider] (F)
L’armée ukrainienne viole le cessez-le-feu dans la zone de retrait de Petrovskoye
Malgré le lancement réussi du retrait des troupes et des équipements militaires dans la zone de Petrovskoye, l’armée ukrainienne a violé le cessez-le-feu dans la zone de désengagement deux jours d’affilée. Entre ces tirs et la déclaration du chargé d’affaires de l’ambassade américaine en Ukraine juste avant que le retrait ne commence, la République Populaire de Donetsk (RPD) s’inquiète de la réelle mise en œuvre du désengagement dans cette zone pilote.
10.11.2019
16:01 [Alahed] (F)
Assad évoque les dangers pour l’Europe liés à la situation en Syrie
Soutenir les terroristes en Syrie est beaucoup plus dangereux pour l’Europe que de se préoccuper de voir venir sur son territoire les réfugiés accueillis par la Turquie, estime le président syrien. De nombreux réfugiés accueillis par la Turquie proviennent en effet de Syrie, mais pas tous, a affirmé Bachar el-Assad. «En réalité, ils proviennent de différents pays, pas seulement de Syrie, bien que la majorité d’entre eux soient des Syriens. Tous ne sont pas des extrémistes. La plupart d’entre eux ne sont pas des terroristes. La plupart des Syriens qui s’étaient réfugiés en Turquie ont fui les terroristes en Syrie, leurs bombardements, etc.», a déclaré le président syrien dans un entretien à la chaine de télévision russe RT.
15:57 [Strategika 51] (F)
Opération « Retour vers l’envoyeur »
Au moment où des combats à l’arme lourde oppose les militaires syriens et turcs dans l’extrême Nord de la Syrie, le président turc Tayep Reçep Erdogan promet de renvoyer les combattants étrangers de Daech « chez eux » en Europe occidentale le jour de commémoration de l’Armistice marquant la fin de la première guerre mondiale. C’est le début de l’opération « Retour vers l’envoyeur » que le Sultan promettait depuis des mois.
08.11.2019
13:10 [Strategika 51] (F)
Trump vs Israël sur la question kurde ou pourquoi Donald Trump a voulu laisser les kurdes de Syrie se démerder tous seuls en brandissant devant eux la menace d’un assaut turc
On comprend mieux l’attitude ambiguë que Washington a entretenu avec les Kurdes au nord de la Syrie. Il s’agissait avant tout d’une lutte entre le président US Donald Trump et l’Etat d’Israël et à la fin, exaspéré par l’aide massive israélienne aux kurdes syriens, Trump ordonne le retrait des forces US du Nord de la Syrie et entame une série de Tweets au sujets de « guerres tribales sans fin » ou « que Napoléon leur vienne en aide ! ». L’agenda des kurdes séparatistes de Syrie et d’Irak ne coïncide pas avec les intérêts US mais suivait celui des israéliens.
05.11.2019
7:43 [Donbass Insider] (F)
RPD – L’Ukraine sabote une fois de plus le retrait des troupes à Petrovskoye
Après la réussite du retrait opéré à Zolotoye, une once d’espoir était apparue sur la possibilité de mener enfin le désengagement à Petrovskoye. Des espoirs très vite refroidis par les déclarations du ministre ukrainien de la Défense, Andreï Zagorodniouk, qui dès le 1er novembre a annoncé qu’il fallait repousser la date de lancement du processus de retrait des troupes à Petrovskoye à cause de tirs qui ont eu lieu dans la zone de retrait le 29 octobre.
7:31 [Strategika 51] (F)
Des militaires français auraient été tués à Ménaka non loin du site de l’assaut meurtrier d’Indelimane au nord-est du Mali.
Dans les faits, il s’avère que trois militaires français ont péri dans une attaque combinée à la roquette antichar et à la bombe plantée sur le bord de la route dans le désert de Ménaka. Six autres seraient dans un état critique. Ce bilan est encore celui fourni par des sources semi-officielles. D’autres sources évoquent un bilan plus lourd. Les techniques de camouflage des pertes au combat empruntées par celui, fort éprouvé, utilisé par les forces US en Afghanistan et en Irak ne rendent pas compte des pertes subies après l’attaque (mort de blessés en évacuation ou dans une unité de soin bien après l’action).
04.11.2019
8:30 [Strategika 51] (F)
La situation au nord-est de la Syrie aurait déjà du déclencher une guerre mondiale mais un équilibre de la terreur empêche cette éventualité
La situation fort complexe au nord-est de la Syrie aurait du aboutir à une troisième guerre mondiale généralisée mais un équilibre de la terreur dont aucun média ne parle, empêche jusqu’ici cette éventualité. Pour un général turc retraité, la guerre mondiale est inévitable et ce seront les États-Unis qui déclencheront l’apocalypse. Pour des analystes militaires russes, seule la dissuasion nucléaire massive de Moscou a pu faire éviter au monde une nouvelle guerre mondiale généralisée.
03.11.2019
11:14 [Pars today] (F)
Idlib: la Russie tire des missiles de croisière
Alors que l’OTAN dit vouloir créer une zone tampon internationale au nord-est de la Syrie, et ce, à l’initiative germano-française, la Russie n’est pas en reste : il est hors de question que les troupes de l’OTAN se déploient définitivement au Levant en lieu et place des USA ou à leurs côtés. Les forces armées russes ont lancé ce vendredi à la fois des frappes aériennes et tirés des missiles de croisière contre des repaires des terroristes à Jisr Al-Choghour, ville située à l’ouest d’Idlib, au Nord-ouest syrien.
02.11.2019
8:24 [Réseau International] (F)
De nouveau la charia de l’Occident
Dans le cas d’al Baghdadi, la lampe d’où venait son génie criminel contenait indubitablement des substances créées et découvertes par son exécuteur. Tout cela ressemble grandement à un règlement de comptes entre gangsters, parce que la doctrine de Ben Laden et de Baghdadi, le meurtre de dizaines, de centaines et de milliers d’innocents pour atteindre un but, ne l’oublions pas, gouverne aussi et surtout la Maison-Blanche et le Pentagone. C’est le djihad de l’Occident. Leurs exécutions, massives ou individuelles, sont pratiquées au nom de l’humanité et de ses droits, invoquant quelque chose de semblable à une charia folle pleine de « dommages collatéraux ».
01.11.2019
11:15 [Strategika 51] (F)
Des combats intermittents et directs opposent des militaires syriens et turcs près de Hassaka
De très violents combats intermittents opposent depuis deux jours des militaires syriens et turcs à Tell Al-Ward près de la localité de Hassaka dans le Nord de la Syrie. Ces accrochages surviennent souvent après des tentatives de passage en force des forces auxiliaires syriennes accompagnant les forces régulières turques et arborant le drapeau du temps du Mandat, adopté par la rébellion syrienne depuis le début du conflit en mars 2011.
27.10.2019
20:05 [Le Cri des Peuples] (F)
Vietnam 2.0 : l’humiliante retraite américaine de Syrie
Une équipe de RT Arabic a pénétré dans l’enceinte de la base américaine de Manbij, en Syrie, abandonné par les Américains quelques heures auparavant. Des séquences filmées sur les lieux suggèrent que les troupes américaines sont parties précipitamment, laissant du matériel et des objets personnels sur les lieux. Les troupes se sont retirées de la base, située au sud-ouest de la ville de Manbij, dans le nord du pays, dans la nuit entre lundi 14 et mardi 15 octobre. La retraite fait suite à la décision du Président américain Donald Trump d’exfiltrer le personnel américain face à l’opération turque contre les milices dirigées par les Kurdes.
26.10.2019
8:13 [Strategika 51] (F)
Washington maintient la base d’Al-Tanf en Syrie et envisage l’envoi de blindés et d’unités spéciales pour garder les sites pétroliers en Syrie orientale
Le retrait des forces US du Nord et du Nord-est de la Syrie n’a jamais inclu la base militaire d’Al-Tanf dans le désert syrien près des frontières irakiennes. Il est à noter à ce sujet que la dite base d’Al-Tanf a servi de base de transit à des « conseillers » militaires israéliens en route vers le Kurdistan irakien. Le repli des forces US de Syrie vers la province irakienne d’Al-Anbar visait un redéploiement en zone d’attente en vue de constituer une nouvelle brigade de combat destiné à garder les champs pétrolières syriens. Ces champs sont tous situés dans la province orientale de Deir Ezzor non moins de Abu Kamal.
25.10.2019
9:52 [Pars today] (F)
Les militaires russes débarquent en Syrie
« La Russie enverra 276 policiers militaires supplémentaires et 33 unités de matériel militaire en Syrie dans une semaine pour aider à mettre en œuvre l’accord de Sotchi », a déclaré, jeudi 24 octobre, une source du ministère russe de la Défense. La première unité de la police militaire russe est arrivée hier mercredi 23 octobre dans la ville de Kobani, dans le nord de la Syrie.
23.10.2019
8:06 [RT] (F)
«Accord historique» entre Poutine et Erdogan : des patrouilles russo-turques déployées en Syrie
Après leur rencontre, Vladimir Poutine et Recep Tayyip Erdogan ont fait une déclaration à la presse à Sotchi ce 22 octobre. Les deux parties se sont félicitées d`avoir trouvé une solution commune à la crise engendrée par l`offensive turque dans le nord-est de la Syrie. Vladimir Poutine a déclaré que des solutions «décisives» avaient été trouvées tandis que son homologue turc a parlé d`un «accord historique pour la lutte contre le terrorisme, l`intégrité territoriale et l`unité politique de la Syrie ainsi que pour le retour des réfugiés».
22.10.2019
22:10 [Mirastnews] (F)
Alors que tout le monde regarde la Syrie, l’OTAN se prépare à une guerre au cœur de l’Europe
Les yeux du monde sont fixés sur la situation en Syrie, écrit le journal états-unien Business Insider. Les États-Unis d’Amérique ont retiré leurs troupes du pays arabe, mais ont envoyé leur armée en Europe pour se préparer à une guerre contre son « ennemi géopolitique », la Russie, indique l’article. Les troupes des États-Unis d’Amérique participent à des exercices de déploiement rapide en Europe orientale. L’opération s’appelle Atlantic Resolve.
19.10.2019
12:04 [Strategika 51] (F)
Un Blackhawk Turc aurait été détruit par un F-16 C des forces aériennes turques au Nord-Est de la Syrie pour empêcher les miliciens kurdes de s’en emparer
Un hélicoptère de transport militaire des forces armées turques de type Sikorsky UH-60 Black Hawk en mission d’évacuation de blessés sur le théâtre des opérations en Syrie aurait été détruit au sol par un F-16 C des forces aériennes turques afin qu’il ne soit pas capturé par les rebelles kurdes ou les militaires syriens.
11:56 [Pars today] (F)
L`OTAN brandit ses bombes nucléaires
L’aviation allemande et ses partenaires au sein de l`Organisation du traité de l`Atlantique nord (OTAN) s’entraînent à un horrible scénario d’une guerre atomique, a écrit le quotidien allemand Passauer Neue Presse. Cette semaine, des manœuvres secrètes baptisées Steadfast Noon ont débuté. Elles ont impliqué des bombardiers qui doivent être équipés et déployés en cas de guerre avec des armes nucléaires. L`armée de l’air allemande participe à ses manœuvres avec les Tornado de son escadron tactique 33. Ces avions de combat sont déployés à la base aérienne de Büchel en Allemagne, dans le district Eiffel, où sont stockés selon des informations informelles, des ogives nucléaires B61, des armes dites tactiques.
17.10.2019
22:09 [RT] (F)
Les militaires russes patrouillent désormais à Minbej suite au départ des USA et de la France – vidéo
Des drapeaux russes flottent désormais dans la zone qu’ont quittée les Américains et les Français. Le 15 octobre, les troupes ont quitté leurs bases à Minbej, où l’armée syrienne a restauré son contrôle dans le cadre d’un déploiement visant à contrer une offensive turque. Actuellement, la zone est patrouillée par des agents de la police militaire russe.
15:30 [Réseau International] (F)
Analyse de l’intervention turque au Nord Est de la Syrie
Pour comprendre l’intervention turque «Source de paix» aux frontières Nord Est de la Syrie, il faut la replacer dans le cadre géopolitique global du théâtre syrien et analyser la position de chacun des acteurs qui interfèrent encore dans la guerre civile en cours, et surtout les conséquences probables de cette intervention. Qui va y gagner et qui va y perdre?
8:38 [Réseau International] (F)
Offensive turque dans le nord de la Syrie : le président Trump, commet-il une erreur en abandonnant les Kurdes ?
L’évolution de la guerre en Syrie a permis aux Kurdes syriens de devenir un acteur majeur du conflit. L’entente froide entre le parti de l’Union Démocratique Kurde (PYD) et le régime de Damas a permis à l’organisation politique kurde de prendre le contrôle de trois cantons kurdes, tous situés à la frontière turque. La victoire militaire du groupe kurde contre l’organisation terroriste État islamique (EI) à la bataille de Kobanê en 2014 a donné au PYD la reconnaissance de la communauté internationale dont celle des États-Unis.
16.10.2019
7:52 [Réseau Voltaire] (F)
L’Otan derrière l’attaque turque en Syrie
Plusieurs membres de l’Otan pleurent toutes les larmes de leur corps sur le sort des Kurdes masquant ainsi qu’ils ont validé à l’avance l’opération « Source de paix ». Pour lever les doutes, le secrétaire général de l’Alliance, Jens Stoltenberg, est venu en personne à Ankara, trois jours après le début des combats, apporter le soutien de l’Otan à la Turquie.
15.10.2019
18:08 [Russie politics] (F)
Syrie : la Russie facilite un accord entre Assad et les Kurdes et retourne la situation
Alors que l’intervention militaire unilatérale turque en Syrie contre les Kurdes risquait d’empêtrer la Russie dans un jeu d’accords contraires, en facilitant un accord entre Assad et les Kurdes, elle a réussi à retourner la situation : à la fois en renforçant l’unité territoriale de la Syrie et en renforçant sa position stratégique internationale.
14.10.2019
9:52 [L`Expression] (F)
Une résolution américaine appelle à la cessation de l’offensive turque Moscou brandit son veto
Après une réunion jeudi qui s’était soldée par des divisions, les états-Unis avaient proposé à leurs partenaires du Conseil de sécurité un texte qui ,dans sa version initiale ne parlait que de «profonde préoccupation» et demandait à Ankara de privilégier les «canaux diplomatiques» plutôt que militaires. La mission diplomatique russe à l’ONU avait ensuite demandé du temps pour pouvoir consulter Moscou, ce qu’avaient accepté les états-Unis jusqu’à vendredi matin. La Russie a alors, une nouvelle fois, demandé un peu plus de temps mais sans succès. Les états-Unis ont enclenché une procédure d’adoption de leur texte, durci au passage pour demander l’arrêt de l’offensive turque, selon des diplomates, ce à quoi Moscou a répliqué en utilisant son droit de veto.
9:44 [RT] (F)
Poutine : les armées étrangères doivent quitter la Syrie, y compris la Russie si Damas le décide
En amont de sa visite en Arabie saoudite le 14 octobre, Vladimir Poutine a accordé une interview à trois chaînes arabophones, dont RT. Il y a notamment abordé l`actualité en Syrie, où la Turquie mène une offensive contre les milices kurdes dans le nord du pays. Le dirigeant russe a insisté sur l`importance de respecter la souveraineté de la Syrie, invitant les armées étrangères non conviées par le gouvernement à quitter le pays.
9:06 [Pars today] (F)
bouclier US: Poutine annonce la fin!
La Russie se focalise sur le projet de construction des missiles pouvant percer n`importe quel système de défense antimissile américain. Le discours de Poutine déçoit les Américains qui ont toujours souhaité déclencher un First Strike face aux Russes.
13.10.2019
8:58 [Stratpol] (F)
Offensive turque en Syrie 12.10.2019
- Le sort des Kurdes joué d`avance 00:39 - Faute d`infanterie arabe on embauche des Kurdes 02:18 - Trump Président de la paix et Poutine le pacifique 05:18 Youtube
11.10.2019
19:34 [Donbass Insider] (F)
Nouvel échec du lancement du désengagement des forces à Petrovskoye
Après que Kiev a inventé une clause concernant l’application stricte du cessez-le-feu pendant une semaine pour ne pas lancer le retrait de ses forces des zones pilotes de Zolotoye (en République Populaire de Lougansk – RPL) et Petrovskoye (en République Populaire de Donetsk – RPD) le 7 octobre, la nouvelle date pour le début du processus avait été fixée au 9 octobre. L’Ukraine avait alors changé de tactique et tenté de provoquer les milices populaires en leur tirant dessus, espérant ainsi provoquer des tirs de réponse qu’elle aurait pu utiliser comme excuse. Ce plan n’ayant pas fonctionné, Kiev a opté pour le silence, refusant de tirer les fusées blanches devant indiquer qu’elle lance le retrait de ses troupes.
9:10 [Réseau International] (F)
La Syrie qui résiste et son devenir
Ni vacarme, ni tintamarre, du côté de la forte présence politique syrienne sur la scène des combats stratégiques à l’Est ; les Syriens tenant bon face au blocus colonial et aux sanctions, continuant à construire et à résister, tandis que l’Armée arabe syrienne, fin prête à se battre sur tous les fronts et contre toutes les coalitions, renforce ce qu’elle a accompli ces derniers mois en attendant le signal du Haut-commandement pour une nouvelle opération de libération du territoire national.
10.10.2019
8:37 [Donbass Insider] (F)
Kiev sabote le désengagement des forces à Zolotoye et Petrovskoye
Après l’échec de la première tentative lancée le 7 octobre, le retrait des unités et des équipements militaires devait être lancé aujourd’hui. Les deux républiques populaires avaient fourni à l’OSCE les informations nécessaires concernant le retrait de leurs troupes et de leurs armements. Aujourd’hui à midi, les deux parties devaient tirer une fusée blanche pour indiquer qu’elles étaient prêtes à lancer le retrait de manière concrète, et commencer à évacuer leurs troupes.
08.10.2019
8:21 [RT] (F)
Syrie : pour Trump, il est temps que les Etats-Unis sortent de «ces guerres ridicules et sans fin»
Dans une série de tweets publiés le 7 octobre, Donald Trump a fait part de son souhait de retirer des troupes américaines du nord de la Syrie, en mettant en avant notamment le coût onéreux des opérations militaires américaines dans cette région : «Les Kurdes se sont battus avec nous, mais ont reçu une somme énorme d`argent et d`équipement pour le faire. Ils combattent la Turquie depuis des décennies [...]. Il est temps pour nous de sortir de ces guerres ridicules et sans fin, dont beaucoup sont tribales.»
05.10.2019
9:53 [Asafrance] (F)
La bataille d’Hajin : victoire tactique, défaite stratégique ?
La bataille d’Hajin (septembre 2018 – janvier 2019) du nom d’une petitelocalité située sur la rive Est de l’Euphrate aux confins de la Syrie et de l’Irakmérite de laisser son nom dans l’histoire militaire à plus d’un titre. Elle estd’abord la dernière « bataille rangée » contre le pseudo État islamique et semblemettre un point final à sa volonté de contrôler un territoire. Elle est ensuite, pournous Occidentaux, riche d’enseignements sur la guerre, et tout spécialement leslimites de la guerre par procuration et de notre approche tournée vers la supréma-tie technologique.
9:47 [Youtube] (F)
La gauche française et la guerre 04.10.2019
Le militarisme colonial de la gauche 03:40 Le sinistrisme, 50 nuances de gauche 05:45 Les guerres de décolonisation 07:20 La libération du boulet colonial par De Gaulle 08:40 Mitterrand et le retour du militarisme gauchiste 10:15 Sarkozy, Kouchner, Juppé, Hollande 11:30 La gauche et les deux guerres mondiales 13:30 La mort de la pensée militaire française 16:50
04.10.2019
20:55 [Le cri du peuple] (F)
Crimes de guerre à crédit : l’Arabie Saoudite n’a pas fini de payer les armes occidentales qui ravagent le Yémen
En plus de se déshonorer moralement, les pays qui ont assisté militairement l’Arabie Saoudite, dont la France, se voient complètement discrédités sur les plans militaire et géopolitique, avec potentiellement des conséquences économiques désastreuses : leurs armements, leurs renseignements et leurs officiers se sont révélés impuissants face au plus pauvre des pays arabes, dont les combattants n’ont parfois pas même de chaussures ! Les acheteurs d’armes se tourneront-ils vers la France ou vers la Russie et ses alliés ? Si, en plus de ce revers cinglant, l’Arabie Saoudite ne paie même pas ses fournisseurs et complices…
39 Einträge

Warning: fopen(inc/cache/kat_136_fr_0_.html): failed to open stream: Permission denied in /www/htdocs/w005cd3a/inc/cache.class.php on line 43
Sie wollen Ihre Artikel / Videos / Reportagen über Net News Global weiterverbreiten? Nutzen Sie unseren Postkasten.
You want to spread your news, videos or articles? Submit them!