Syrien - Mythos einer "friedlichen Revolution" / Leader of the Green Committees Movement Addresses the World / Krieg gegen Libyen / Fact: Giant crime against Libya / US-Regime-Change Kampagne gegen Syrien / Al Jazeera / Tunisia’s “jasmine revolution”

Er sagte mir: Wir werden 7 Länder angreifen und deren Regierung in innerhalb von 5 Jahren stürzen. Wir werden mit dem Irak beginnen, und dann nehmen wir uns Syrien, Libanon, den Sudan, Libyen, Somalia und abschließend den Iran vor.
  Wesley Clark
 17.11.19 15:58                      Postkasten |  Datenschutz |  Impressum 

Suche


Archiv

Zum Archiv von Net News Global hier klicken

Themen - Kategorie (diesen Monat/24h)

Verantwortlicher

Marcel

Gründer & Konzept

Udo Schreiber

Moderatoren

Alfred

Free Will

Folker

Heiner

HeKaTe

Jochen

Montag

Peter

Robert Seib

siouxie

Ulla

Design & Code

created by

©webbuilders.de

13.11.2019
22:14 [Dedefensa] (F)
Macron après/avec Trump : l’énigme antiSystème
Pour mon compte, un des signes les plus convaincants que nous vivons dans une époque étrange, sans pareille ni précédent, se trouve dans l’extrême difficulté où nous nous trouvons, nous, de porter des jugements cohérents et décisifs sur certains des hommes de pouvoir et leur action de communication. Les deux cas les plus remarquables sont Trump et Macron, car je crois que Macron ressemble de plus en plus à Trump de ce point de vue, et bien sûr cette observation va avec le fait qu’ils sont à la tête de deux puissances très significatives et signifiantes à la fois de la Grande Crise qui détruit notre contre-civilisation.
8:36 [Réseau International] (F)
Hussein Salami : « Les ingérences américaines à travers le monde ont fait plus de 8,5 millions de morts »
Lors d’une cérémonie qui a eu lieu samedi pour dévoiler des peintures murales dans l’antre de l’espionnage américain, le général Salami a déclaré: « À vrai dire, les USA peuvent être décrits comme ayant une identité ambiguë et une personnalité politique totalement contradictoire, dans toutes les grandes guerres du monde et dans les guerres des quatre dernières décennies dans le monde musulman. Les USA ont joué un rôle clé, directement ou indirectement ». Et d’ajouter : « Dans toute l’histoire des USA, plus de 8,5 millions de personnes ont été tuées à cause des ingérences américaines dans l’est et l’ouest du monde, de la guerre du Mexique à la guerre en Extrême-Orient en passant par les Première et Deuxième Guerres mondiales » .
8:17 [Réseau International] (F)
La fin de l’empire américain version Deep State?
A la question « pourquoi à-t-on fait l’OTAN », il est souvent répondu que c’était pour contenir une éventuelle invasion par les troupes soviétiques de Europe occidentale. C’est assez réducteur et partiellement inexact. Il y avait deux autres objectifs, qui répondaient à une problématique de plus long terme, sans lesquels l’OTAN aurait disparue dès la fin du bloc soviétique. Il s’agissait surtout d’empêcher le retour des nationalismes européens et de pousser l’intégration européenne. Il est difficile de comprendre ce qui se passe sous nos yeux si nous omettons cet aspect des choses.
12.11.2019
19:08 [Sputnik News] (F)
Le Ghana, 16e État à révoquer sa reconnaissance du Kosovo
Onze ans après avoir annoncé son indépendance, le Kosovo fait face à un sombre bilan: le Ghana s’ajoute à la liste des pays ayant révoqué la reconnaissance de la souveraineté de la région. Désormais, 96 des 193 États membres des Nations unies ne reconnaissent pas cette république autoproclamée.
11.11.2019
15:53 [Mondialisation] (F)
Comment la France bafoue l’existence de l’Etat syrien
En Syrie, la diplomatie française persévère dans l’erreur, en niant l’Etat légal, présidé par Bachar El Assad, et en collant au « camp occidental ». Résultat : elle ne pèse plus dans le jeu diplomatique et risque d’engendrer bien des rancœurs sur le terrain. Par un beau dimanche d’automne, le 13 octobre dernier, le Président à la pensée complexe et sans complexe que le suffrage a donné à la France convoquait un Conseil de défense rassemblant tout le beau linge régalien du gouvernement pour « étudier la situation dans le Nord syrien », dans un contexte particulièrement compliqué. Le communiqué publié le lendemain matin aux aurores, qui condamnait fermement « l’attaque unilatérale de la Turquie » du 9 octobre, allait faire illusion le temps d’un éclair.
10.11.2019
15:20 [Decryptnews online] (F)
40 000 km de mur ?
Vue du ciel, la Terre doit désormais sembler lacérée de coups de griffes. Autant de murs, barrières, barbelés, érigés sur tous les continents et qui incarnent l’impératif de l’époque : se protéger. C’est une évidence : la chute du communisme n’a pas enterré les grandes peurs séculaires. Et les nouvelles menaces, prétendues ou réelles, ont même conduit à multiplier les murs de séparation. Il y en avait onze à travers le monde au moment où l’euphorie d’une ère nouvelle semblait s’imposer à coups de pioches à Berlin. Il y en aurait désormais entre vingt et soixante-dix, selon qu’on prenne en compte dans ce calcul les grillages et barbelés ou uniquement les murs bétonnés. Sophistication des nuances qui révèle d’ailleurs combien la panoplie s’est élargie.
08.11.2019
12:59 [Alahed] (F)
La montée de la Russie dans le monde
Depuis un certain temps la Russie réalise une ascension sans précédent sur la scène internationale. La stratégie russe a surpris les gouvernements et les chancelleries occidentaux, notamment lors de la reprise de la Crimée en 2015, l’intervention dans le Dombass et en Syrie. Le déploiement diplomatique et économique de la Russie en Afrique, en Amérique Latine comme au Moyen-Orient a bousculé les relations internationales. Le désastre politique du camp occidental a été également un élément favorable à la réémergence de la Russie.
07.11.2019
9:00 [Observateur continental] (F)
Syrie: les grands projets de Washington à l`Est de l`Euphrate
Le locataire de la Maison blanche n`a pas été apprécié par l`élite financière américaine dirigeante, qui veut expulser Donald Trump du Capitole par tous les moyens. Mais n`y parvient pas: la ligne économique de l`administration est pratiquement irréprochable. La politique étrangère pourrait devenir un point faible. Notamment au Moyen-Orient, plus exactement en Syrie. C`est l`incohérence des actions qui est reprochée au président: sa main droite ne saurait pas ce que fait la gauche... En réalité, c`est tout le contraire.
06.11.2019
7:51 [Russie politics] (F)
Comment l`OTAN utilise l`Ukraine pour intégrer l`Europe dans un conflit contre la Russie
Lors de sa visite à Kiev, Stoltenberg, secrétaire général de l`OTAN, a rappelé le soutien - financier, technique, logistique - de l`organisation à l`Ukraine dans la perspective d`une intégration plus complète du pays. Tous les pays membres de l`OTAN y seraient favorables. La question finalement est simple : puisque les pays membres de l`OTAN se doivent assistance militaire, les peuples européens ont-ils envie d`envoyer leurs soldats, donc leurs fils, frères ou maris, se battre contre la Russie pour le régime ukrainien et les intérêts atlantistes?
05.11.2019
7:25 [Madaniya] (F)
Genève, 28 juin 2019 : Contre Sommet Economique de Manama au Palais des Nations
Texte d’une intervention de l’auteur prononcée au «Contre Sommet Economique de Manama» au Palais des Nations à Genève le 28 juin 2019, organisé par un collectif de démocrates arabes (Palestiniens, Libanais, Syriens, etc…) pour protester contre l’«Atelier de Manama», un forum dont l’objectif sous jacent est le bradage de la Palestine sous un flot de promesses fallacieuses de pétro-dollars, à l’exemple de deux célèbres précédents: Les accords israélo-palestiniens d’Oslo (1993) et de l’accord international sur le nucléaire iranien (2015). Ce «Contre Sommet Economique de Manama» a été organisé à l’initiative d’un collectif de démocrates arabes composé notamment d’Abdel Bari Atwane, influent journaliste arabe, fondateur du site «Ar Rai Al Yom», Haytham Manna, Président de l’Institut Scandinave des Droits de l’Homme et Doyen des opposants politiques syriens, ainsi que le signataire de ce texte.
04.11.2019
8:17 [Cameroon Voice] (F)
La Russie en voie de fournir de l’armement lourd et sophistiqué au Cameroun (Diplomate)
A en croire le plénipotentiaire camerounais qui dévoilait les intentions et la démarche y relatives de son gouvernement, l’éradication de la secte jihadiste Boko Haram, quoique cette dernière soit déjà réduite ici à quelques poches résiduelles de terrorisme, serait principalement visée. Le chef de la mission diplomatique camerounaise qui a loué la qualité des équipements russes a expliqué que les véhicules blindés et hélicoptères russes aideront beaucoup dans sa lutte contre Boko Haram, qui « installe des mines sur les itinéraires des militaires », de sorte que « dans le cas où le véhicule n’est pas blindé, on perd des gens».
02.11.2019
22:06 [Observateur continental] (F)
Québec: la sélection des migrants pour protéger les valeurs démocratiques
Le ministre de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration du Québec, Simon Jolin-Barrette, qui est aussi responsable de la Laïcité et de la Langue française, a décidé de mettre en place un test des valeurs démocratiques pour les futurs immigrants car «le système a été laissé dans un piètre état durant 15 ans sous l`ancien gouvernement libéral. Nous effectuons un meilleur maillage entre les personnes migrantes et les besoins du marché du travail». Ce test ne sera pas une condition à l’obtention de la résidence permanente, qui relève du gouvernement fédéral.
9:07 [Réseau International] (F)
« C’est la Syrie qui lutte contre le terrorisme. Il n’y a pas de contact avec n’importe quelle institution américaine »
Dans une interview qu’il a accordée aujourd’hui aux deux chaînes de TV « Al-Ikhbariya » et « Al-Sourya », le président al-Assad a fait savoir qu’on ne sait pas si l’opération du meurtre de Al-Baghdadi avait vraiment eu lieu ou pas, faisant savoir que le radar n’avait détecté aucun avion. « Pourquoi les cadavres de Al-Baghdadi et de Ben Laden n’ont pas été montrés, alors que l’opération de l’arrestation du président Saddam Hussein avait été montrée en détails ? », s’est interrogé le président al-Assad, qui a souligné la nécessité de ne pas croire en ce que les Américains disent, parce que le politicien américain est accusé jusqu’à preuve du contraire et non pas innocent jusqu’à preuve du contraire.
31.10.2019
17:34 [Alahed] (F)
Téhéran, Moscou et Ankara réaffirment leur soutien à l’intégrité territoriale de la Syrie
Dans une déclaration finale émise à l’issue de leur réunion trilatérale le mardi à Genève, les ministres iranien, russe et turc des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, Sergueï Lavrov et Mevlüt Cavusoglu, ont insisté sur la ferme détermination des pays garants du processus d’Astana à soutenir la souveraineté, l’indépendance, l’unité et l’intégrité territoriale de la République arabe syrienne.
29.10.2019
9:51 [Proche et Moyen Orient] (F)
POUTINE D’ARABIE : DIPLOMATOR, TERMINATOR, IMPERATOR !
« Les gens importants ont souvent la mémoire courte » (proverbe chinois). Qui se souvient encore des quolibets adressés par un Occident sûr et dominateur, il y a peu encore, au nouveau Tsar, Vladimir Poutine lorsqu’il décidât, en 2015, d’engager ses troupes en Syrie pour sauver le soldat Bachar mais, au passage, pour réimplanter la Russie dans la zone ? Qui se souvient encore des propos du comique ministre des Affaires étrangères et du développement international (MAEDI), Laurent Gaffius d’août 2012 annonçant la fin prochaine du régime du bourreau de Damas ?
9:38 [Le Monde russe] (F)
Le gouvernement arménien soutient l’accord Erdogan-Poutine et aide la Syrie
Le premier ministre arménien, Nikol Pachinian, avait déclaré le 13 octobre que Erevan continuerait sa mission humanitaire en République arabe syrienne malgré le déploiement par la Turquie d`une opération militaire dans le Nord-est de la Syrie. Le deuxième groupe du troisième contingent de la mission humanitaire arménienne, composé de démineurs, de médecins et de spécialistes civils assurant leur sécurité, sont arrivé en République arabe Syrienne (province d`Alep) le 14 octobre, avec le soutien de la Russie, pour fournir une aide humanitaire professionnelle au peuple syrien.
28.10.2019
11:17 [Numidia liberum] (F)
Irak. Le "Changement de Régime" a échoué
Les plans de « regime change » commencés en 2011 avec le sinistre « printemps arabe » continuent de plus belle : Algérie, Liban, Irak, Hong Kong, Venezuela, Bolivie, etc. Au Tunistan, ex Tunisie, la manipulation des jeunes et le bourrage des urnes ont accouché d’un régime islamiste comme les aiment l’Oncle Sam et son parrain Israël. En effet, un Robocop intégriste, Kaïs Saïed, n’ayant présenté AUCUN programme ni participé à AUCUN meeting de campagne, a été élu avec un score de 72,71%, digne d`un dictateur [Voir : TUNISTAN. L’irrésistible crépuscule tunisien ]. Pour en revenir à l’Irak, le journal libanais Al-Akhbar a obtenu un document américain de sécurité révélant le rôle de l’ambassade américaine dans la gestion secrète des manifestations d’octobre en Irak, selon le schéma suivant (qui ressemble beaucoup à ce qui se déroule en Algérie et au Liban).
7:22 [Alahed] (F)
Rohani: le Mouvement des non-alignés a montré sa détermination à résister à l’unilatéralisme US
Le Mouvement des non-alignés, jouissait d’une grande population et de vastes étendues de terres et de territoires, ainsi que de votes au sein d’organisations internationales, peut fonder un nouveau pôle de pouvoir dans le monde multipolaire de l’avenir, selon le président iranien Hassan Rohani. Avec l`effondrement du système bipolaire sur la scène internationale, les États-Unis ont tenté d`imposer au monde un ordre unipolaire et hégémonique sous le slogan du nouveau système mondial reposant sur son pouvoir militaire, économique et médiatique.
27.10.2019
19:32 [World Socialist Web Site] (F)
Les ministres de la défense de l`OTAN se réunissent à Bruxelles pour appeler à de nouvelles guerres au Moyen-Orient
Trump a retiré 1000 soldats américains déployés avec des milices kurdes soutenues par les États-Unis dans le nord-est de la Syrie, il y a deux semaines. Cette action a donné le feu vert à une attaque turque contre les forces kurdes. La situation en Syrie a fortement changé contre Washington et ses alliés européens impérialistes. La Russie, la Turquie et le régime syrien ont convenu d’un retour aux frontières d’avant-guerre, tout en permettant à la Turquie d’organiser des raids transfrontaliers sur les milices kurdes. Les troupes syriennes se rassemblent également pour attaquer les milices liées à Al-Qaïda dans la province d’Idlib, au nord-ouest de la Syrie, la dernière réserve des forces «rebelles» soutenues par l’OTAN.
8:16 [Réseau International] (F)
Syrie / ONU : Pas question de justifier l’invasion turque par la légitime défense ou la lutte contre le terrorisme…
Après l’invasion turque de la Syrie le 9 octobre courant, suite à l’annonce du prétendu retrait total américain du nord est de la Syrie [1], et la conclusion de l’accord russo-turc du 22 octobre, le Conseil de sécurité s’est réuni le 24 octobre ; l’ONU réclamant le passage de l’aide humanitaire par la frontière turco-syrienne [2]. Le délégué permanent de la Syrie auprès des Nations Unies, le Dr Bachar al-Jaafari, dit tout haut ce que dissimulent les « pleurnicheries humanitaires » des coalisés ayant projeté le dépeçage de la Syrie bien avant d’entreprendre leur massacre programmé de la Syrie et des Syriens [NdT].
7:49 [Réseau International] (F)
Les menaces de guerre US ne sont que du « bluff » (Ministre iranien de la Défense)
Le général de brigade, Amir Hatami, ministre iranien de la Défense, a déclaré que la récente menace d’attaque militaire lancée par le président américain contre Téhéran n’était qu’un bluff visant à couvrir la mortification de Washington suite à ses échecs. « Cela ressemble plus à un bluff pour atténuer leur chagrin » résultant de leurs politiques ratées, a déclaré à la presse, le général Hatami en marge d’une réunion du cabinet le mercredi 23 octobre.
26.10.2019
8:39 [Le cri du peuple] (F)
Diplomatie de pachyderme : la lettre de Trump à Erdogan
Trump a toujours voulu quitter la Syrie, mais en a longtemps été empêché par son administration indocile. Il a saisi l’opportunité offerte par l’offensive turque pour quitter le sol syrien avec armes et bagages, en faisant retentir ses barrissements censés dissimulés cette débâcle humiliante. Sa lettre tonitruante adressée à Erdogan était surtout destinée à faire taire les accusations de l’opposition démocrate, qui se moquent bien du sort des Kurdes, mais qui n’allaient pas rater cette nouvelle occasion de s’en prendre à lui.
25.10.2019
9:00 [Comité Valmy] (F)
Mémorandum de Sotchi : zones d’ombre ? Pars Today
Le département du Trésor américain a annoncé, officiellement mercredi 23 octobre, la levée des sanctions imposées le 14 octobre de l’année en cours à deux ministères et trois ministres turcs. Ainsi, le train de sanctions que la Maison Blanche a décrété contre Ankara n’aura duré que quelques jours, ce qui suscite bien des questions à l’endroit de la partition que Washington a demandé aux Turcs de jouer dans le nord-est de la Syrie et que, vu la rapide levée des restrictions, ces derniers semblent avoir effectivement bien joué.
24.10.2019
20:02 [Le Monde russe] (F)
L`agenda africain de Moscou
Aujourd`hui, la politique de la Russie en Afrique repose sur la lutte commune contre le terrorisme international, le trafic de drogue, la piraterie, la prolifération des armes de destruction massive, les migrations illégales et les épidémies comme Ebola. La pratique de la formation du personnel militaire pour les pays africains, y compris à des conditions préférentielles et gratuites, a un véritable succès. Au cours des cinq dernières années, plus de 2500 militaires de ces États ont été formés dans les établissements d`enseignement du ministère de la défense de la Fédération de Russie. Des accords de coopération militaire et technique sont en vigueur avec plus de 30 pays
23.10.2019
8:03 [Réseau Voltaire] (F)
Erdoğan veut la Bombe
Le président Recep Tayyip Erdoğan a réagi au début du démantèlement de l’arsenal nucléaire US sur son sol en annonçant l’intention de la Turquie de s’en procurer elle-même. C’est à la fois légitime face à la menace nucléaire israélienne et un pas dans la pire des directions.
22.10.2019
22:15 [L`Expression] (F)
«La Russie a un projet pour l’Afrique»
La problématique sécuritaire est au cœur des relations liant les pays africains à la Russie. « L’interaction dans le domaine de la sécurité régionale reste une composante importante dans les relations de la Russie avec les pays du continent africain », a déclaré le président Vladimir Poutine dans une interview accordée à l’agence publique russe Tass, à la veille du sommet Russie-Afrique qui aura lieu les 23 et 24 octobre à Sotchi. Le président Poutine a établi un diagnostic sur la situation instable dans plusieurs régions du continent noir, comme l’activité terroriste intense en Afrique du Nord, particulièrement au Sahel et de la Corne de l’Afrique, menée par de nombreuses organisations terroristes
8:12 [Réseau International] (F)
Trump gagne face au deep state et donne la victoire en Syrie à Poutine
À première vue, le retrait des forces américaines de Syrie et les opérations militaires menées par la Turquie au Kurdistan n’ont aucun lien, si ce n’est l ‘opportunité saisie par Erdogan pour résoudre le problème de l’indépendance de cette province dissidente. En regardant d’un peu plus près, on constate qu’une véritable stratégie de l’ombre a été mise en place par les protagonistes et que l’Union Européenne, grande perdante, n’a rien vu venir.
19.10.2019
12:10 [IVERIS] (F)
Une OTAN de plus en plus englobante
Depuis plus de vingt ans, les Etats-Unis poussent à « globaliser » l’Alliance, au motif qu’elle doit s’adapter aux nouveaux risques et menaces si elle veut, soi-disant, « rester pertinente » (en d’autres termes : prouver son utilité pour les intérêts américains et s’assurer, en échange, le maintien de l’engagement US sur le vieux continent). Le raisonnement est, somme toute, logique. Sauf que pour les Européens il aboutirait mécaniquement à abandonner toutes leurs politiques. Le défi consiste à empêcher, autant que faire se peut, que le champ de compétences de l’organisation s’étende à d’autres domaines (non-militaires) et à d’autres zones géographiques (au-delà de l’espace euro-atlantique).
18.10.2019
10:08 [Assawra] (F)
« Ne faites pas l’idiot ! » : l’incroyable lettre de Trump à Erdogan
La lettre envoyée le 9 octobre par le président américain Donald Trump au président turc Recep Tayyip Erdogan. « Ne jouez pas au dur! Ne faites pas l’idiot ! » : ce langage fort peu diplomatique est celui employé dans une lettre adressée par le président américain Donald Trump à son homologue turc Recep Tayyip Erdogan. « Trouvons un bon accord« , suggère M. Trump dans cette missive de quatre paragraphes dévoilée mercredi mais datée du 9 octobre, dont l’authenticité a été confirmée à l’AFP. Elle a donc été adressée au président turc le jour où il a lancé ses troupes à l’assaut des Kurdes dans le nord de la Syrie.
17.10.2019
8:14 [Réseau International] (F)
La voix de la Lituanie au sein de l’OTAN se fait plus forte, Karoblis se réjouit
Elle utilise de nouveaux arguments pour attirer l’attention de l’OTAN afin d’atteindre ses objectifs individuels. Et il faut admettre que la Lituanie a exploité avec succès sa faiblesse militaire pour obtenir une force militaire. Environ 500 soldats sont déployés dans de nouvelles installations d’entraînement dans le pays et y resteront tout l’hiver en préparation d’un exercice de division massif en Europe qui verra 20 000 soldats US en Europe, connu sous le nom de Defender 2020.
15.10.2019
18:24 [IVERIS] (F)
OTAN : l`allié US est-il encore fiable ?
Depuis sa création, et plus encore depuis l`effondrement de l`Union Soviétique, l`hégémonie US sur la gouvernance de l`OTAN et sur sa composante militaire intégrée a été sans partage. De nombreux témoignages d`officiers européens ayant travaillé dans des états-majors de l’Alliance, soit à Mons, en Belgique, soit en opération, montrent que les résultats de leurs travaux d`état-major, analyses, rapports, pouvaient être très sensiblement revus et corrigés par les Américains, avant validation, pour mieux correspondre à « leur » vision, à « leurs » objectifs, à « leurs » intérêts.
18:20 [Proche et Moyen Orient] (F)
QUADRA-KURDES…
La machine médiatique à décerveler s’est à nouveau emballée avec la dernière offensive turque menée dans le nord de la Syrie. Une fois encore, émotions et morale (politiquement correcte) supplantent l’information factuelle et l’analyse politique, ramenant une situation complexe à l’étroit dualisme bons/méchants, bien/mal, Kurdes/Turcs… Les belles âmes droits-de-l’hommistes usent et abusent de l’anachronisme historique n’hésitant pas à qualifier la non-réaction occidentale face à l’offensive turque de « Munich d’aujourd’hui ». Bernard-Henri Lévy et ses complices multiplient les impostures intellectuelles et la « menteuse des plateaux » – Caroline Fourest – nous assène un clip à la gloire des « combattantes » kurdes, financé par des bailleurs de fonds israéliens.
14.10.2019
9:01 [Pars today] (F)
Iran: Israël floué par les États-Unis?
«Un responsable israélien a récemment déclaré à Al-Monitor que` "après avoir cru pendant trois ans être vainqueur des grandes guerres au Moyen-Orient, Israël commence à comprendre que c’est effectivement lui qui a perdu ou du moins qui a été abandonné en cours de route. L`annonce soudaine par Trump d`un retrait rapide du nord-est de la Syrie a infligé un coup mortel aux espoirs et aux attentes d’Israël sur le front nord. »
13.10.2019
9:40 [La Cause du Peuple] (F)
L`Iran, Israël et le destin
Bien que le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou lutte pour former un nouveau gouvernement et essaie vaillamment d`éviter la prison, il a réussi à trouver le temps de s`engager à dépenser beaucoup plus de shekels. Finalement, Netanyahou s`est rendu compte qu`Israël est à la traîne de l`Iran dans la course aux armements. Hier, Netanyahou a annoncé qu`Israël doit augmenter ses dépenses de défense de " plusieurs milliards immédiatement puis plusieurs milliards chaque année " pour contrer la menace de l`Iran qui "s`est intensifiée ces dernières semaines ".
9:14 [Strategika 51] (F)
Le Maître des Portes a les mains libres au Levant
Le Maître des portes n’a peur de rien et il dispose d’assez d’atouts pour réussir. Les appels ridicules des Républicains et des Démocrates US à expulser les turcs de l’Otan font rire aux éclats la plupart des analystes turcs. Ces derniers soulignent une chose assez évidente : il n’existe aucun mécanisme au sein de l’Otan pour se débarrasser d’un pays membre contre son gré. C’est l’Otan qui a besoin de la Turquie mais non l’inverse. Un retrait turc de l’Otan ferait tomber l’Alliance comme un château de cartes. Les forces armées turques sont la deuxième force de l’Otan en termes d’effectifs et on ne présente plus la combativité du soldat turc au sol. La dernière chose que les stratèges occidentaux souhaitent voir est une alliance stratégique cauchemardesque entre la Turquie, l’Iran et la Russie.
12.10.2019
9:35 [Press TV] (F)
Qui a frappé le pétrolier iranien ?
Ce vendredi 11 octobre à l`aube, soit quelques heures avant que le Premier ministre pakistanais et émissaire spécial de Riyad, Imran Khan, ne débarque à Téhéran pour amorcer ce que certaines sources diplomatiques qualifient de premiers efforts de Ben Salmane pour « ramener à zero » les tensions avec Téhéran, deux missiles de courte portée frappent le pétrolier iranien SABITI alors qu`il appareillait avec 140 mille barils de brut à bord, à quelque 60 milles du port saoudien de Djeddah.
11.10.2019
9:05 [Réseau International] (F)
Le chemin de Damas
L’armée turque vient de lancer son offensive contre le nord de la Syrie, dans la région située à l’est de l’Euphrate. L’objectif avoué de cette opération est double : chasser les milices kurdes de la région frontalière turco-syrienne et instaurer une zone-tampon de 120 km sur 30 km de large. Officiellement destinée à accueillir les réfugiés syriens présents en Turquie, cette zone serait une véritable curiosité juridique : un État décide unilatéralement de créer chez le voisin une sorte de territoire occupé, comme si ce genre de pratique définissait une nouvelle normalité internationale !
10.10.2019
8:45 [World Socialist Web Site] (F)
Pompeo signe une alliance militaire américano-grecque et menace l`Iran, la Russie et la Chine
La politique étrangère agressive des États-Unis et de l`Europe intensifie le risque qu`un conflit entre grandes puissances sur les Balkans et le Moyen-Orient puisse déclencher une guerre mondiale. C’est ce qui ressort de la visite de six jours du secrétaire d’État américain Mike Pompeo en Italie, dans les anciennes républiques yougoslaves du Monténégro, de la Macédoine et de la Grèce. Après que Trump eut interrompu les frappes militaires américaines contre l’Iran en juin dernier, dix minutes avant de provoquer une guerre totale entre les États-Unis et l’Iran, la tournée de Pompeo visait à menacer l’Iran et ses alliés dotés d’armes nucléaires, la Russie et la Chine.
09.10.2019
12:16 [Réseau Voltaire] (F)
Les F-35 étaient dans l’agenda secret de Pompeo à Rome
La vente des F-35 était au menu du voyage en Italie de Mike Pompeo bien qu’officiellement ce sujet n’importait pas. Identiquement, officiellement son voyage au Vatican ne portait que sur des questions théologiques, en réalité sur la mobilisation du Saint-Siège contre la Chine, Cuba, l’Iran et la Syrie.
08.10.2019
9:01 [Proche et Moyen Orient] (F)
QUE RESTE-T-IL DU G7 DE BIARRITZ ?
Alors que la fumée médiatique se dissipe autour de cette grand-messe, les réalités les plus triviales refont surface. Tous les problèmes présentés comme résolus restent pendants, pour certains se sont aggravés depuis. Voici à quoi conduit le fait de surfer médiatiquement sur les questions du jour et non de traiter les questions structurelles du monde. Cette situation traduit un aveuglement coupable de nos dirigeants, Jupiter, l’hyper président en tête. L’accessoire l’emporte sur le principal.
8:42 [Russie politics] (F)
Fort Ross Dialogue : une députée russe interrogée par le FBI à l`aéroport de New York
Inga Iumacheva, députée russe arrivant aux Etats-Unis pour participer au forum annuel de San Francisco Fort Ross Dialogue, a été interpellée et interrogée à l`aéroport de New York par des agents du FBI, avant de pouvoir poursuivre son périple. La multiplication des incidents entre les deux pays ces derniers temps marque la volonté américaine de remettre en cause l`équilibre des forces acquis sous l`URSS et les Etats-Unis testent ainsi leur marge de manoeuvre. Pour l`instant, la limite n`est pas encore claire.
8:24 [Pars today] (F)
L’invasion militaire US de l’Europe
L’armée américaine a annoncé qu’elle préparait un exercice de grande ampleur au début de l’année prochaine en Europe, à laquelle participeraient 20 000 soldats américains. Il s’agit du plus important déploiement outre-Atlantique à des fins d’entrainement depuis 25 ans. Le commandement des forces américaines en Europe (EUCOM) a déclaré ce lundi 7 octobre que l’exercice « Defender Europe 20 » d’avril à mai 2020 soutiendrait les objectifs de l’OTAN « de renforcer la préparation au sein de l’alliance et de dissuader les adversaires potentiels ».
06.10.2019
19:31 [Humanisme] (F)
Mike Pompeo avec le pape François - Washington et le Vatican: même combat
De toute évidence, nous nous retrouvons avec une Église, piégée par un pouvoir politique qui s’incarne dans l’État du Vatican et qui coiffe l’ensemble des activités de l’Église dans le monde. Cet État du Vatican est devenu la troisième colonne de l’Empire, après la CIA et le Pentagone, L’Église institution a perdu son indépendance et sa catholicité. Elle est devenue un appendice de cet empire. Le caractère universel des Évangiles a été substitué à des intérêts circonstanciels et de nature matérielle.
9:07 [Réseau International] (F)
Allemagne nazie, Union Soviétique : Ce n’est pas la même chose
Comment le Parlement européen approuve la version de la droite polonaise de l’histoire de la Seconde Guerre Mondiale, conformément aux plans stratégiques des États-Unis sur le continent. Avec sa résolution du 19 septembre sur l’importance de la mémoire historique européenne pour l’avenir de l’Europe, le Parlement européen a fait un pas nouveau et honteux dans la réécriture de l’histoire européenne. À l’initiative de 19 députés européens, dont 18 Polonais et un Letton, une heureuse coalition de conservateurs, de libéraux, de nationalistes, de sociaux-démocrates et de quelques Verts, a approuvé, par 535 voix pour, 66 contre et 52 abstentions, « un repli idéologique dans les pires moments de la guerre froide« , selon les mots de la Fédération Internationale des Résistants (FIR).
8:38 [Réseau International] (F)
La politique lituanienne à deux visages
La Lituanie poursuit ses efforts pour soutenir l’image d’un État démocratique tout en ne perdant pas le soutien militaire étranger.
7:50 [Réseau International] (F)
Syrie : Allocution de Walid al-Mouallem devant la 74ème session de l’Assemblée générale de l’ONU
Nous nous réunissons aujourd’hui à un moment où l’image du Monde paraît très sombre étant donné que les bases sur lesquelles reposait l’organisation des relations internationales politique, économique, juridique et sécuritaire sont exposées à un danger sans précédent depuis la création de cette organisation ; que les conflits et les menaces à la paix et à la sécurité internationales s’intensifient ; que les probabilités de la guerre l’emportent sur celles de la paix ; que l’équilibre de l’économie mondiale se dirige vers l’inconnu ; que la violation des conventions et des traités internationaux est devenue monnaie courante et que l’utilisation de moyens illégaux en droit international, tels le soutien au terrorisme et l’imposition de blocus économiques, ne suscite plus ni protestation, ni condamnation.
05.10.2019
9:55 [Press TV] (F)
Un système d`alerte de missile balistique russe en Chine?
Le président russe a déclaré qu`il aiderait à construire un système d`alerte de missile balistique en Chine. S’exprimant jeudi 3 octobre au sommet du club international de Valdaï, le président russe, Vladimir Poutine, a déclaré que son pays contribuerait à renforcer les capacités de la Chine en matière de missiles. Selon le quotidien britannique The Guardian, Poutine a déclaré lors de la conférence que la Russie aiderait la Chine à se doter d`un système d`alerte de missile balistique. « Le déploiement de ce système augmenterait considérablement les capacités défensives de la Chine », a-t-il ajouté.
9:09 [Entre la plume et l`enclume] (F)
Argentine, terre promise pour Israël?
A la veille des élections primaires annonçant le probable retour du péronisme lors des élections présidentielles qui se dérouleront le 27 octobre, au milieu d`une crise économique et financière qui remet sur le tapis la question de l`endettement, la cause israélienne n`est plus si facile à défendre...
02.10.2019
11:24 [Strategika 51] (F)
L’Ukrainegate a mis à nu la corruption générée par les guerres hybrides de l’Empire
Le véritable enjeu du vrai faux scandale baptisé “Ukrainegate” n’est ni la présidence de Donald Trump ni une quelconque confirmation de la méga-corruption des élites politiques US. Le véritable enjeu de l’Ukrainegate est la mise à nu des magouilles bellicistes de l’État profond US et ses ramifications européennes dans la crise ukrainienne. Le fils de Joe Biden ne faisait pas que du business en Ukraine. Il faisait partie du maillon d’une longue chaîne responsable du financement, du recrutement, de la formation et l’encadrement d’unités combattantes prônant une idéologie pro-nazie afin de lutter contre la Russie.
49 Einträge

Warning: fopen(inc/cache/kat_135_fr_0_.html): failed to open stream: Permission denied in /www/htdocs/w005cd3a/inc/cache.class.php on line 43
Sie wollen Ihre Artikel / Videos / Reportagen über Net News Global weiterverbreiten? Nutzen Sie unseren Postkasten.
You want to spread your news, videos or articles? Submit them!